FORUM

Réinventons nous ! 

Avec Charles Cailliez les idées ne manquent pas : de la créativité à l'innovation 

Edgar Morin, son regard sur le système éducatif

Enseignez à vivre ! 

Les "Serious Games"

Regardons plutôt du coté des pratiques pédagogiques innovantes... Les jeux sérieux par exemples

Le plaisir d'apprendre !

Et si on sortait de cette spirale de l'échec en repensant notre système de valeurs comme le propose philippe Mérieu ... A suivre

Renversant ... non ?

Et si tout était inversé ? C'est  ce que qu'expose Nathalie Anton, Professeure de français au Lycée Français de New York et Psychologue spécialiste des adolescents dans le Web pédagogique

Moments choisis ...

jeu.

20

juin

2013

Distractions culturelles estivales

Voici un site très instructif et passionnant : http://canal-educatif.fr/

A consommer sans modération...

0 commentaires

mar.

16

avril

2013

Ado en mal d'orientation ...

l'Ado en mal d'orientation ...un drôle d'oiseau !

 

Il parait logique qu’un adolescent en âge de choisir son orientation et fréquentant uniquement les bancs de l’école reste perplexe lorsque la question de l’orientation se présente. La multitude et la diversité des professions, un marché de l’emploi en perpétuelle mouvance, la morosité du contexte économique actuel accentue encore l’anxiété liée à son indécision. Alors, généralement, pour se protéger, il adopte des attitudes et comportements que je trouve pertinents d’analyser au travers d’une « grille ornithologique » qu’Isabelle Falardeau,  psychologue nous fait partager dans son livre « s’orienter malgré l’indécision ». 

Après avoir étudié les jeunes sous différents angles durant l’exercice de sa fonction, elle a dénombré empiriquement treize typologies d’étudiants dont les comportements et les postures sont décrits ci-dessous :

 

L’autruche : Cache sa tête dans le sable et évite toute conversation sur son choix professionnel.

 

Le colibri : Il change sans cesse d’idées et s’intéresse à plusieurs domaines à la fois. Il est incapable de se fixer. Il ne fait que butiner.

        

Le pic : Il s’acharne à vouloir rentrer dans un programme contingenté ou il est systématiquement refusé. Il ne veut pas envisager d’autres alternatives.

 

Le pélican : Il accumule de nombreux renseignements sur les professions, les taux de réussite et de placement mais n’ose pas prendre de décision de peur de se tromper. C’est un perfectionniste.

 

Le perroquet : Il répète ce que les autres disent et agit en fonction de leurs

paroles. Cela lui évite de faire face à son indécision ainsi qu’à une profonde réflexion sur lui-même.

 

Le pingouin : Il reste de glace devant toutes les possibilités qui s’offrent à lui. Il ne vole pas bien haut et semble pessimiste face à son avenir.

 

La colombe : Elle achète la paix familiale en poursuivant ses études afin de ne pas soulever la colère de ses parents. Elle n’affirme pas son point de vue.

 

Le caneton : Il suit ses amis. C’est pratique car il n’a pas à se poser de questions et il est dans le même programme que ses copains

 

L’oie blanche : Elle suite les traces d’un membre de sa famille sans trop s’interroger 

sur ses propres intérêts. Elle sent parfois de la pression à poursuivre dans cette voie.

 

Le pigeon voyageur : Il a besoin de vivre des défis en dehors du monde scolaire pour mieux se connaitre et approfondir sa démarche d’orientation. Mais il fuit peut être quelque chose...

 

La chouette : Elle accepte de vivre dans l’obscurité en tolérant son indécision mais elle garde les yeux grands ouverts comme tout bon prédateur à l’affut du moindre indice

 

D’après l’auteure, le dernier modèle est d’évidence celui à suivre par tout étudiant en prise avec l’indécision. Simple à dire mais pas aussi simple à faire et surtout à vivre…

 

0 commentaires